Social Icons

twitterfacebookgoogle pluslinkedinrss feedemail

jeudi 10 novembre 2011

Guide Michelin des champs de bataille

A l'occasion du 93ème anniversaire de l'armistice du 11 novembre 1918 Michelin lance une nouvelle collection de Guides touristiques et historiques héritée des fameux Guides des champs de bataille.
Deux premiers titres sont déjà disponibles:   
La Marne et la Champagne / Verdun.


L'histoire des Guides illustrés Michelin des champs de bataille débute pendant le conflit sous l’impulsion patriotique des frères Michelin qui voyaient là un bon moyen de participer activement à l'effort de guerre. Le premier guide fut édité en 1917 et connu un rapide succès commercial dont les bénéfices étaient reversés à une Oeuvre chargée de promouvoir la natalité. En 1919 plus d’une dizaine de titres étaient déjà disponibles et plus de 2 millions d’exemplaires furent vendus jusqu’à la veille de la seconde guerre mondiale. La collection comptait alors plus de 30 titres en français, 15 en anglais, 4 italiens mais également un titre allemand!


Cette nouvelle collection qui conserve en partie la couverture bleu horizon d'origine a été entièrement revisitée pour mieux répondre aux attentes des touristes d'aujourd'hui. Chaque ouvrage s’organise comme un Guide Vert, on y trouve une sélection d’adresses et d’informations pratiques. Le fil conducteur des lieux de mémoire de la Grande Guerre se décline autour de circuits inédits minutieusement préparés et richement documentés. Chaque volume dispose ainsi d’une rubrique « comprendre la guerre » pour permettre de mieux appréhender le contexte historique de chaque étape. Tous les textes ont été rédigés par des spécialistes de la Grande Guerre comme François Cochet, Laurent Loiseau, Franck Meyer... et sont enrichis de cartes, documents d'époques, témoignages, photos et fac-similés des anciens guides.

Une belle réalisation que je vous recommande et qui intéressera à coup sûr les touristes qui visitent ces lieux, les passionnés d’histoire, et pourquoi pas les scolaires.

Pour continuer sur le thème voici une sélection de sites intéressants:
Musee de la Grande Guerre
Musée de l’Armée
Historial de la Grande Guerre de Péronne
Mémorial de Verdun
Musée du Chemin des dames
Collectionneurs Michelin

Pour acheter les guides:
www.michelin-boutique.com

mardi 30 août 2011

Les vacances de Bibendum

De retour de congés rien de plus banal que d'échanger nos souvenirs à grand renfort de superlatifs. Un grand MERCI donc à tous ceux qui m'ont donné de leurs nouvelles et en particulier à Maria pour son gentil cadeau. Vous avez été plusieurs à me demander: "mais où est passé Bibendum cet été?" et bien voici la réponse, en images comme il se doit:









 Très bonne rentrée à tous!

lundi 25 avril 2011

O'Galop, professeur Touchatout

Jusqu'au 26 août 2011 les archives municipales de Lyon en collaboration avec le service du patrimoine Michelin et l'agence Novanima Productions proposent une très belle exposition consacrée à Marius Rossillon dit « O'Galop » (1867-1946), l'inventeur du Bibendum Michelin. L'exposition dépeint ce personnage haut en couleurs autour de 7 thèmes:
le caricaturiste
le publiciste
l’imagier pour l’enfance
le créateur d’imagerie d’Epinal
le dessinémateur
le créateur du Bibendum
O’Galop, documentaire animé de Marc Faye.

Quelques exemples:
Cette exposition se veut résolument récréative: elle présente bien entendu des affiches publicitaires, caricatures, images d'Epinal mais laisse aussi une large place à l'animation avec un zootrope géant et la projection du film biographique réalisé par son arrière-petit-fils, Marc Faye. Le visiteur peut aussi s'émerveiller devant quelques œuvres cinématographiques d’O’Galop en visionnant certains de ses dessins animés, comme le docteur Mêli-Mêlo et Becassotte. Vous trouverez aussi des plaques de verre pour lanterne magique, des albums pour enfants et autres objets emblématiques des créations de ce « touche-à-tout » qui étudia les beaux arts à Lyon avant de connaître la vie trépidante du paris de Montmartre.
Au delà d'une simple rétrospective cette exposition invite au sourire devant les gags et autres pieds de nez de ce "dessinemateur" que petits et grands apprécieront sans retenue. Une façon ludique et pédagogique de faire découvrir, un auteur trop méconnu et d'ouvrir un pan d'histoire moins classique qu'est la publicité, la caricature, l'animation à la française et pourquoi pas de faire naître des passions!

Enfin une exposition à la mesure du personnage à visiter absolument d'autant que l'entrée est libre!

Horaires
du 20 avril au 2 juillet > lundi : 11h-17h / mardi-vendredi : 8h30-18h / samedi : 13h-18h
du 4 juillet au 26 août > lundi : 11h-17h / mardi-vendredi : 8h30-17h
Fermé les jours fériés

Renseignements / réservations:
04 78 92 32 85 / 04 78 92 32 50
http://www.archives-lyon.fr/archives/sections/fr
archivesexpo@mairie-lyon.fr

Le lieu:
Archives municipales de Lyon
1, place des Archives
69002 Lyon

vendredi 25 février 2011

L'Aventure Michelin célèbre le "Grand prix Michelin"

Quand on parle de l'Histoire Michelin on devrait plutôt parler "des" Histoires Michelin. En voici une moins connue du grand public mais pourtant toute aussi marquante et qui sera l'occasion d'une belle exposition dans le hall de l'Aventure Michelin du 22 février au 20 mars 2011.
Le 7 mars 1911, Eugène Renaux et Albert Senouque remportaient le « Grand Prix Michelin » en reliant Buc (78 - Yvelines) au puy de Dôme à bord d’un avion biplan.
André et Edouard Michelin, passionnés par l'aviation, avaient lancé en 1908 le « Grand Prix Michelin » pour encourager l'essor de ce qu'ils présentaient comme « l'avenir ». Une récompense astronomique de 100 000 francs est offerte aux aviateurs capables de partir de Paris en passant au-dessus de l'Arc de triomphe et d'atterrir sur les hauteurs du Puy de Dôme après avoir survolé la cathédrale de Clermont-Ferrand, le tout en moins de 6h00! C'est ce pari fou qu'Eugène Renaux et Albert Senouque réussissent en 1911 avec un retentissement international.
Les frères Michelin, convaincus du bien fondé de ce nouveau mode de transport et en particulier pour ces intérêts militaires, lanceront d'autres initiatives comme la pétition pour le développement de l'aéronautique militaire avec le slogan "notre avenir est dans l'air". Deux ans avant la première guerre mondiale, ils avaient compris les enjeux militaires de l'aviation. Un concours de bombardement «l'aéro cible Michelin » connait alors un vif succès.



Pendant la guerre l'engagement reste intact: les deux frères s'associent à Breguet pour fabriquer 1800 bombardiers dans les usines de Clermont, dont un exemplaire est visible au musée Michelin. Ce n'est donc pas un hasard si la première piste en dur au monde est construite à Aulnat (Clermont-ferrand) en 1916! Michelin devient très influent au sein de l'Aéro Club de France et édite même des guides aériens (guides bleus). On comprend mieux ainsi pourquoi Michelin est aujourd'hui présent dans tous les secteurs de l'aéronautique, et équipe la plupart des avions dans le monde.

lundi 17 janvier 2011

2011: centenaire de la Michelin House!

 En 2011, Michelin fête le centenaire du Guide Michelin Grande-Bretagne et Irlande (1911-2011). C’est aussi le centenaire de la fameuse Michelin House qui a déjà commencé les festivités en organisant un concours d’affiche avec le Royal College of Art (RCA).
Le jury, constitué de Michael Wolff (designer célèbre), Stephen Bayley (critique d’art) et Sir Terence Conran (designer, créateur d’Habitat et The Conran Shop) a plébiscité le travail d’une jeune illustratrice de 24 ans, Marta Długołęcka, que nous avons rencontrée pour vous : 

L.A : Félicitations Marta ! Quelle belle surprise pour un premier essai !
Marta : Merci ! C’était aussi une incroyable surprise pour moi ! Quand les organisateurs sont venus nous présenter le projet c’était très tentant mais également très stressant car le défi était de taille. J'ai décidé de faire un essai; je venais de commencer le RCA et je voulais me tester.

L A. : Comment est venue l’idée de votre composition ?
Marta : Avant de commencer ce projet, j’ai longuement visité le Bibendum Restaurant. Ce qui m'a le plus impressionné c'était le charme, la légèreté et l'humour que vous pouvez trouver dans chaque recoin de ce beau bâtiment. Et c'est comme ça que je voulais mon affiche : pleine de charme, de simplicité et de légèreté!

L.A. : Avec les binocles stylisés l’affiche fonctionne comme un sympathique clin d’œil, qui rappelle l’humour des premiers illustrateurs.
Marta : Je voulais me concentrer sur l'idée même de l'anniversaire et de la célébration. Je voulais vraiment garder Bibendum aussi heureux et léger que possible, mais en même temps, essayer de préserver les aspects classiques de la tradition Bibendum. Mon but était d'illustrer certains des aspects français et anglais de l’histoire de la société Michelin et du Bibendum en Grande-Bretagne. C'est pourquoi on retrouve les éléments des premiers Bibendum : une paire de gants de conduite, le fameux cigare, et le chapeau melon !

L.A : Pourquoi avoir utilisé les découpages pour votre affiche?
Marta : Dans ma pratique, j'aime travailler avec des techniques différentes, mais celle que je préfère c’est le découpage et le travail de la typographie que ce soit pour des couvertures de livre, des illustrations ou des affiches. Mon travail actuel tourne beaucoup autour de cette technique.

L.A : Ou pouvons nous admirer votre travail ? Est-ce qu’on peut se procurer des reproductions ?
Marta : Mon affiche est exposée au Restaurant Bibendum et la boutique Conran proposera très bientôt des reproductions.

Merci Marta et bon succès pour la suite de votre carrière !

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur Marta et son travail :

kissikissi.com
martadlugolecka.blogspot.com